Réforme financière : Les sénateurs mettent fin à leur stratégie dilatoire

Washington — Les républicains sont prêts à mettre fin à leurs tactiques dilatoires sur la réforme du système de régulation financière défendue par le président Barack Obama, et tenteront de modifier le texte au Sénat, ont rapporté hier des responsables républicains.

Le sénateur Richard Shelby, principal républicain à la commission bancaire, a expliqué avoir reçu l'assurance que les démocrates rectifieraient le texte pour répondre aux préoccupations républicaines relatives au fait de perpétuer les sauvetages d'établissements bancaires.

Cette concession ouvre la voie au retrait des objections républicaines qui ont bloqué les tentatives des démocrates d'ouvrir le débat sur la réforme du système de régulation financière.

Lors d'un vote au Sénat, le troisième depuis lundi, les démocrates n'ont pu réunir mercredi les 60 voix nécessaires pour entamer le débat sur le projet, accusant les républicains d'être des alliés de Wall Street.

L'accord ne met cependant pas fin aux divergences significatives entre les deux parties sur la réforme qui vise à prévenir une répétition de la crise financière de 2008.

La Chambre des représentants a adopté en décembre sa propre version de la réforme.