Téléphonie - Quebecor espère lancer son service sans-fil à l'été

Le président et chef de la direction de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, parle d’«un rendement opérationnel remarquable en 2009».
Photo: - Le Devoir Le président et chef de la direction de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, parle d’«un rendement opérationnel remarquable en 2009».
«Il ne faut pas trop se mettre de pression pour se lancer au plus vite dans le marché. Il faut s'assurer que notre réseau soit bien bâti, qu'on ait une bonne couverture et qu'il soit bien rodé», a affirmé hier le président et chef de la direction de Vidéotron, Robert Dépatie, dans le cadre d'une conférence téléphonique de la direction de Quebecor avec des analystes.

M. Dépatie a précisé que lors du dernier trimestre uniquement, une somme de 70 millions a été investie dans ce futur service sans fil de pointe. Depuis le début du projet, ce sont 170 millions qui ont été investis. Le développement du sans fil est «le prochain jalon clé de notre plan d'affaires», affirme la direction de Quebecor dans un communiqué sur ses résultats financiers.

Le secteur des télécommunications continue d'ailleurs d'être responsable en grande partie des bons résultats de Quebecor, grâce à la croissance de sa clientèle.

Le président et chef de la direction de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, parle carrément d'«un rendement opérationnel remarquable en 2009» pour Quebecor. «Les excellents résultats du secteur des télécommunications, engendrés par la croissance de la clientèle à tous ses services depuis maintenant 18 trimestres consécutifs, ont contribué largement à la croissance des revenus, du bénéfice d'exploitation et du bénéfice net de la compagnie», a dit M. Péladeau.

Le secteur média va bien

Même dans le secteur des médias, frappé par une baisse des revenus publicitaires, Quebecor a bien fait. «Malgré la baisse significative des revenus publicitaires en 2009, le secteur des médias d'information a enregistré une hausse de 26,5 % de son bénéfice d'exploitation au quatrième trimestre», a noté M. Péladeau.

Le plan stratégique de Quebecor prévoit l'exploitation de son contenu sur le plus grand nombre de plates-formes possible. Et les résultats favorables de son secteur des médias font dire à M. Péladeau que c'est la preuve que son modèle d'affaires «s'est révélé particulièrement solide et porteur de croissance».

Yvan Gingras, chef des opérations de la Corporation Sun Media, a rappelé que diverses mesures avaient été prises pour réduire les coûts, notamment en regroupant certains services, dans les médias écrits.

Pour son quatrième trimestre de 2009, Quebecor a enregistré un bénéfice net de 73,8 millions, ou 1,15 $ par action de base, comparativement à une perte nette de 343,6 millions, ou 5,34 $ par action de base, pour le trimestre correspondant de 2008. Les résultats du quatrième trimestre de 2008 comprenaient toutefois une importante charge exceptionnelle pour dépréciation de l'écart d'acquisition et d'actifs incorporels.

Pour l'ensemble de l'exercice 2009, le bénéfice net a atteint 277,7 millions, ou 4,32 $ par action de base, comparativement à un bénéfice net de 188 millions ou 2,92 $ par action de base en 2008.

Le bénéfice d'exploitation pour l'exercice 2009 a atteint 1,28 milliard, en hausse de 155,6 millions ou 13,9 %. Les revenus ont atteint 3,78 milliards, comparativement à 3,73 milliards pour l'exercice 2008.

À voir en vidéo