Résultats financiers au premier trimestre - Départ en lion pour la Banque TD

Le bénéfice net du Groupe financier Banque TD a doublé, permettant à l’institution d’engranger 1,3 milliard de dollars.
Photo: Agence Reuters Mark Blinch Le bénéfice net du Groupe financier Banque TD a doublé, permettant à l’institution d’engranger 1,3 milliard de dollars.

Toronto — Les résultats du Groupe Financier Banque TD au premier trimestre de l'exercice 2010 ont dépassé les attentes des analystes, grâce notamment au bénéfice net record tiré des services bancaires personnels et commerciaux au Canada.

Le bénéfice net de la banque s'est établi à 1,3 milliard lors de la période de trois mois terminée le 31 janvier, soit le double des profits de 653 millions réalisés au premier trimestre de l'exercice précédent, a annoncé jeudi l'institution bancaire. La division des services bancaires personnels et commerciaux de la banque au pays — incluant TD Canada Trust — a été à l'origine de plus de la moitié des profits totaux du groupe. Elle a dégagé un bénéfice net sans précédent de 720 millions, en hausse de 23 % par rapport aux profits de la période correspondante un an plus tôt.

«Notre exercice a pris un très bon départ grâce à un excellent premier trimestre, caractérisé par des revenus records dépassant les cinq milliards, des niveaux de pertes sur prêts stables et une gestion efficace des frais», a affirmé le président et chef de la direction, Ed Clark, par voie de communiqué. «Ces résultats témoignent du potentiel de bénéfices de nos activités de détail canadiennes», a-t-il ajouté.

Le bénéfice par action s'est établi à 1,44 $ tandis que le bénéfice par action rajusté a été de

1,60 $, surpassant ainsi les prévisions des analystes qui attendaient 1,35 $ par action.

Parmi les grandes institutions bancaires canadiennes, la Banque TD est la dernière à avoir annoncé des résultats supérieurs à ceux que prévoyaient les spécialistes de Bay Street. Jusqu'à présent, seule la Banque Royale a rendu publics des chiffres en deçà des attentes, mercredi. La Banque Scotia sera la dernière des grandes banques au pays à dévoiler ses résultats financiers du premier trimestre, ce qu'elle doit faire la semaine prochaine.

Moins de pertes sur créances

La Banque TD a réduit sa provision pour pertes sur créances, passée de 630 millions au premier trimestre de l'exercice 2009 à 517 millions cette année. La provision pour pertes sur créances de la division des services bancaires personnels et commerciaux au Canada a été de 315 millions, en hausse de 18 %. La provision pour pertes sur créances au titre des services bancaires aux entreprises a atteint 38 millions, en hausse de 81 % rapport à l'année dernière.

La croissance des revenus en 2010 devrait être solide à mesure que les marges se stabiliseront, a indiqué la banque. Les provisions pour pertes sur créances à l'égard des prêts aux particuliers devraient aussi être relativement stables.

«Dans l'ensemble, nous sommes très satisfaits de nos résultats et de l'élan que nous avons déjà en ce début d'exercice», a affirmé M. Clark. «La faiblesse de l'économie demeure un défi à terme, de même que l'incertitude sur le plan de la réglementation aux États-Unis, a-t-il dit. Toutefois, notre situation de capital demeure vigoureuse, nous permettant de nous positionner de façon à être encore plus solides une fois que l'économie sera tout à fait remise.»
1 commentaire
  • Roland Berger - Inscrit 5 mars 2010 17 h 46

    Ah, ces pauvres banques

    Ah, ces pauvres banques si durement frappées par la crise financière dont, paraît-il, le petit monde sort lentement.
    Roland Berger
    St. Thomas, Ontario