Faute d'argent, peu de Canadiens ont cotisé à leur REER

Seulement 38 % des Canadiens auraient cotisé à leur REER cette année. Pour les autres, près des deux tiers ont expliqué ne pas avoir suffisamment d'argent pour cotiser.

Selon les résultats d'un sondage effectué par Léger Marketing pour le compte de BMO Groupe financier, seulement 38 % des Canadiens ont cotisé à un Régime enregistré d'épargne retraite (REER) avant la date limite du 1er mars.

Une proportion importante de 56 % des répondants a affirmé ne pas avoir cotisé. Des problèmes de trésorerie ont été la principale raison invoquée pour expliquer l'absence de cotisation à un REER, avec 64 % des Canadiens qui ont cité un manque de liquidités pour se justifier.

Déjà, en début de campagne REER, les différents sondages faisaient ressortir tout le poids de la récession. Plus optimiste, CIBC Marchés mondiaux croyait que les Canadiens allaient revenir au REER cette année, après la contraction de 2008. «Le revenu disponible plus élevé, les taux d'épargne à la hausse, le regain de confiance envers le marché boursier et une certaine méfiance à l'égard des régimes de retraite publics et privés ramènent les Canadiens vers les fonds communs de placement et d'autres types de REER», pouvait-on lire dans le sondage effectué par l'établissement dévoilé en début d'année.

La CIBC rajoutait: «Ce retour aux cotisations au REER contraste fortement avec l'année dernière, alors que le nombre de Canadiens cotisant à leur REER avait chuté de 1,8 %. Même ceux s'étant prévalus de cet outil d'épargne-retraite avaient en fin de compte réduit leur cotisation moyenne de 0,4 %. En conséquence, les cotisations au REER pour 2008 ont globalement reculé de 2,2 %, ce qui représente la baisse la plus marquée en six ans.»

On se faisait plus prudent à la Banque Nationale. Selon un sondage Saine Marketing, les intentions de cotisation au REER demeurent faibles, avec seulement le tiers des Canadiens (et des Québécois) prévoyant cotiser à leur régime cette année. Quant au versement moyen, il devrait être de 4759 $ au Canada, alors qu'au Québec, la cotisation moyenne se situe à 2913 $, soit un montant semblable à celui qui était prévu l'an dernier.
1 commentaire
  • Galarneau2 - Abonné 5 mars 2010 17 h 22

    Euh! Ça ne se peut pas

    Le 9 février, dans ce même journal, une nouvelle de la Presse Canadienne indiquait que selon un rapport de la CIBC:
    En 2008, près de 24 % des contribuables de 24 à 65 ans ont cotisé à leur REER, avec une nette asymétrie vers les personnes mieux nanties et les gens plus âgés. Ça ne se peut pas qu'en un an il y ait une telle augmentation sinon ça ferait la manchette.
    Moi je pense que le rapport de la CIBC ets plus près de la vérité et ce sondage Léger Marketing est complètement dans le champ.
    http://www.ledevoir.com/economie/finances-personne