En bref - Le MEDAC s'oppose à la Banque Royale sur les salaires

Le Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires (MEDAC) recommande à ses membres, actionnaires de la Banque Royale, de voter «contre» le rapport sur la rémunération des hauts dirigeants de cette banque, tel que présenté dans la circulaire de la direction.

«Le MEDAC croit que ce rapport ne s'attaque pas à un problème fondamental de la rémunération des hauts dirigeants, soit l'écart entre la rémunération globale du chef de la direction et le salaire moyen d'un employé de la Banque. Comme la rémunération globale du chef de la direction de la Banque Royale au cours de la dernière année [12,1 millions] représente 96 fois le salaire moyen, nous la considérons inacceptable», peut-on lire dans le communiqué. En revanche, le MEDAC voit d'un bon oeil certaines modifications apportées à la politique de rémunération de la Banque qui vont dans le sens des nouvelles orientations à long terme adoptées dans l'industrie.