En bref - Le contentieux d'AbitibiBowater soumis à l'ALENA

La papetière AbitibiBowater demande au tribunal d'arbitrage prévu dans l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) de se pencher sur l'expropriation dont elle a fait l'objet à Terre-Neuve-et-Labrador, réclamant une indemnisation de 500 millions.

«L'expropriation a nui à la situation financière de notre société», a indiqué hier David Paterson, président et chef de la direction de la compagnie établie à Montréal. Le ministre des Ressources naturelles de la province n'a pas immédiatement commenté l'initiative de la papetière. La plainte auprès de l'ALENA s'inscrit dans une série de confrontations entre l'entreprise et le gouvernement provincial de Danny Williams.