En bref - Des contrats entre Goldman Sachs et la Grèce examinés

Washington — La banque centrale des États-Unis (Fed) examine des contrats relatifs à la dette grecque et liant la banque américaine Goldman Sachs ainsi que d'autres sociétés au gouvernement d'Athènes, a déclaré hier son président, Ben Bernanke.

«Il est bien évidemment contre-productif d'utiliser ces instruments financiers d'une manière qui revient à déstabiliser intentionnellement un pays ou une entreprise», a-t-il ajouté. Les contrats ont trait à des opérations sur devises ayant permis aux autorités grecques d'obtenir en 2001 des liquidités sans creuser le déficit public, en en repoussant l'échéance due de plusieurs années.