Appels vidéo par cellulaire - Les essais sont concluants entre Bell, Telus et Rogers

Le cellulaire T-Mobile G1 de Google
Photo: Agence Reuters Christian Hartmann Le cellulaire T-Mobile G1 de Google

Les utilisateurs de téléphones mobiles canadiens sont un peu plus près de pouvoir établir des communications vidéo avec leurs parents, leurs amis et leurs clients sur des réseaux mobiles concurrents.

En effet, Bell, Rogers et Telus ont annoncé hier la conclusion réussie des essais de l'appel vidéo mobile bidirectionnel entre télécommunicateurs.

Le service d'appel vidéo mobile est actuellement offert par plusieurs télécommunicateurs au Canada, mais les deux interlocuteurs doivent utiliser le même réseau et un téléphone compatible. Lorsque l'appel vidéo mobile entre télécommunicateurs sera lancé, les clients pourront faire des appels vidéo entre différents réseaux, ce qui pourrait créer la plus grande communauté en Amérique du Nord pour l'appel vidéo.

Le chef du développement technologique chez Bell Mobilité, Stephen Howe, a déclaré par voie de communiqué que l'abolition des barrières entre les clients du service d'appel vidéo devrait entraîner une hausse importante de la demande.

Bell, Rogers et Telus offrent chacun des téléphones qui prennent en charge la norme ouverte de vidéophonie 3G-324M. Cette norme acceptée à l'échelle internationale assurerait la compatibilité avec les autres systèmes et télécommunicateurs qui l'ont adoptée.