En bref - Le Hummer en voie de disparaître, prévient GM

New York — Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a annoncé hier l'échec de la vente de sa filiale de gros tout-terrain Hummer à la société chinoise Tengzhong et décidé que la marque disparaîtrait. Une nouvelle date butoir avait été fixée à dimanche.

Un porte-parole de Tengzhong, interrogé par l'AFP sur la possibilité de remanier sa proposition de reprise, s'était contenté hier d'annoncer qu'il aurait «quelque chose à dire le 28 février». Le ministère du Commerce chinois, acteur clef dans ce processus d'approbation, avait réaffirmé n'avoir reçu aucune demande officielle de Tengzhong pour l'acquisition de Hummer. Des analystes s'étaient interrogés sur la capacité de l'entreprise chinoise, doublement dépourvue d'expérience dans l'automobile et à l'étranger, à transformer cette acquisition en succès.