Laura Secord revient à la maison

La chocolaterie Nutriart a indiqué hier que son acquisition de Laura Secord, des mains d'investisseurs privés américains pour près de 20 millions, lui permettrait de créer 25 emplois.

Les propriétaires de Nutriart, les frères Jean et Jacques Leclerc, affirment que cette acquisition permettra à leur entreprise d'augmenter considérablement sa production de chocolat à Québec.

Fondée en 1913 et nommée en l'honneur d'une héroïne de la Guerre de 1812, Laura Secord compte plus de 1000 employés répartis dans 128 magasins de détail dans sept provinces. Les ventes annuelles de l'entreprise s'élèvent à environ 80 millions.

Outre une augmentation de la production de chocolat, la transaction permettra à Nutriart de proposer certains de ses produits finis dans les magasins de Laura Secord, a précisé le chocolatier par voie de communiqué.

Selon le nouveau président de Laura Secord, Jean Leclerc, l'innovation et la capacité de production et de distribution de Nutriart, combinées à la marque de commerce bien établie de Laura Secord, créeront un mariage parfait. Environ 25 emplois liés à la logistique et à la production seront créés au cours des prochaines semaines dans l'usine de Nutriart à Québec.

Laura Secord était détenue par des intérêts étrangers depuis 1983.