La Caisse cherche des actionnaires

Changements importants en vue à la Caisse de dépôt et placement du Québec: le groupe immobilier de l'institution est à la recherche de partenaires financiers, au Canada et à l'étranger, qui pourraient investir dans ses portefeuilles ou même acquérir des «participations à l'actionnariat» dans ses filiales.

Les deux filiales en question sont la Société immobilière Trans-Québec (SITQ), spécialisée dans les immeubles de bureaux, les hôtels, les bâtiments résidentiels, les complexes pour retraités et les fonds d'investissement immobilier (depuis la fusion avec Cadim, l'an dernier), ainsi qu'Ivanhoé Cambridge, active dans les centres commerciaux.

À l'heure actuelle, les actionnaires de la SITQ et d'Ivanhoé Cambridge sont tous québécois: le plus important est, et de loin, la Caisse, mais on compte également des régimes de retraite du secteur public ainsi que Rio Tinto Alcan. La venue d'actionnaires étrangers serait une première.

Dans Forum, la SITQ précise qu'en plus d'accueillir de nouveaux actionnaires, elle pourrait vendre certains actifs, sans préciser lesquels. On procédera également à des désinvestissements chez Ivanhoé Cambridge.