L'essence cause une hausse des prix

Ottawa — L'inflation, mesurée par l'Indice des prix à la consommation (IPC), s'est établie à 1,9 % au cours de la période de 12 mois qui s'est terminée en janvier dernier, en raison, principalement, des prix de l'essence. Cette hausse de l'IPC est la plus importante augmentation enregistrée depuis novembre 2008.

En janvier dernier, le prix de l'essence était de 23,9 % plus élevé qu'en janvier 2009, a précisé Statistique Canada, hier, ajoutant que les prix de l'essence ont exercé une pression à la hausse sur l'IPC pour un troisième mois d'affilée.

Par ailleurs, les prix à la consommation ont augmenté dans toutes les provinces au cours de la période de 12 mois qui s'est terminée en janvier. Dans toutes les provinces, la pression à la hausse la plus significative exercée sur les prix provenait de l'augmentation des prix de l'essence.

Parmi les provinces, les hausses d'une année à l'autre les plus marquées ont été observées dans les provinces de l'Atlantique, à savoir l'Ile-du-Prince-Édouard où l'IPC a crû de 4 %, le Nouveau-Brunswick où il a augmenté de 3,9%, Terre-Neuve-et-Labrador qui a affiché une hausse de 3,2 % et la Nouvelle-Écosse qui a enregistré une hausse de 3,1 %.

Au Québec, l'IPC a crû de 2,2 % en janvier. En Ontario, les prix ont augmenté de 1,9 %.

Statistique Canada a aussi précisé jeudi que l'indice de référence de la Banque du Canada a progressé de 2 % au cours de la période de 12 mois terminée en janvier, après avoir augmenté de 1,5 % en décembre.