Les exportations de vins français connaissent un important recul

Paris — Les exportations de vins français, touchées par la crise économique, «sont revenues à leur niveau d'il y a dix ans», après avoir chuté en 2009 de 8,7 % en volumes exportés et de 18,9 % en terme de chiffre d'affaires, indiquait hier Ubifrance, l'agence française pour le développement international des entreprises.

La vente de vin à l'étranger, avec 12,5 millions d'hectolitres expédiés, est en contraction de 1,1 million d'hectolitres par rapport à 2008 soit -8,7 %, et son chiffre d'affaires, de 5,5 milliards d'euros, est en baisse de 1,2 milliard soit -18,9 %, précise un communiqué d'Ubifrance.

En dehors de la Chine, la quasi-totalité des marchés vers lesquels le vin français est exporté sont en baisse, précise l'agence. Les exportations vers le Royaume-Uni, premier marché des crus hexagonaux, ont baissé de près de 500 000 hectolitres (-18,6 %) et de 325 millions d'euros (-23,2%).

Si la totalité des produits sont affectés, les vins de pays s'en sortent mieux alors que les vins d'appellation sont plus touchés, notamment le champagne (-600 millions d'euros, -27,9 %) et le bordeaux (-400 millions d'euros, -23,2 %).