En bref - Obama et la dette

Washington — Le président Barack Obama a promulgué hier la loi relevant le plafond de la dette des États-Unis afin de permettre au gouvernement fédéral d'emprunter jusqu'à 14 300 milliards de dollars, contre 12 400 milliards jusque-là.

Le texte impose par ailleurs de nouvelles règles budgétaires, appelées «paygo», destinées à réduire les déficits en prévoyant qu'une hausse des dépenses ou des réductions d'impôts doivent être compensées par des hausses d'impôts ou l'abaissement d'autres dépenses. Si ces règles étaient violées, le bureau du budget de la Maison Blanche imposerait automatiquement des coupes dans les programmes de santé et les aides agricoles. La plupart des autres programmes d'aide seraient épargnés.