En bref - Gaz Métro: profits en hausse, revenus en baisse

Pour le premier trimestre terminé le 31 décembre dernier, Gaz Métro a dégagé un bénéfice net de 78,1 millions, ou 65 ¢ par part, contre un bénéfice net de 70,5 millions, ou 59 ¢ par action, obtenu un an auparavant.

Malgré cette hausse, les revenus de Gaz Métro ont été de 603 millions, comparativement à ceux de 715,8 millions un an plus tôt. La diminution des revenus de Gaz Métro-daQ explique la baisse, liée à la faiblesse du prix du gaz naturel (qui est à son plus bas niveau en six ans). Elle est compensée en partie par des augmentations du côté des revenus de distribution alimentés par une hausse des volumes des secteurs commercial et industriel.