MDS ferme ses portes à Montréal

La compagnie pharmaceutique MDS fermera une de ses installations située à Montréal, une mesure qui entraînera la perte de 225 emplois.

Annoncée hier matin, cette fermeture aura lieu d'ici février 2011. Elle s'effectue en marge de la vente, pour 45 millions, de la division de l'entreprise qui fournit à des compagnies pharmaceutiques et biotechnologiques des services d'essais cliniques préliminaires qui leur permettent de découvrir et de développer de nouveaux médicaments.

Le montant de la vente de MDS Pharma Services Early Stage comprend un billet à échéance de cinq ans de 25 millions et une portion en espèces de 20 millions. La porte-parole de MDS à Toronto, Janet Ko, a indiqué que les récentes turbulences économiques avaient poussé l'entreprise à prendre cette décision. «Nous voulions nous aligner avec la demande du marché», a-t-elle précisé.

La transaction a été conclue avec la société Ricerca Biosciences LLC; MDS lui cédera ses installations de Bothell, dans l'État américain de Washington, de Lyon, en France, et de Taipei, à Taiwan.

Les installations montréalaises de MDS (Early Stage Development), situées dans l'arrondissement Saint-Laurent, ne font pas partie de cette transaction et seront donc fermées graduellement au cours de la prochaine année. Elles avaient ouvert leurs portes en 2000 et permettaient aux citoyens de participer à des études cliniques contre rémunération.

Les quelque 265 employés affectés au bureau de Montréal, qui ont appris la nouvelle hier matin, sont tous des travailleurs «hautement qualifiés», a précisé Mme Ko. Environ 40 d'entre eux se verront offrir un emploi à domicile avec le nouvel acquéreur.

Les quelque 225 autres travailleurs seront remerciés, mais auront droit à une prime de départ. Un service de transition de carrière leur sera également offert, a ajouté Mme Ko.

Une fois la vente de ces actifs réalisée, MDS aura complété sa stratégie de repositionnement et pourra concentrer ses efforts sur sa division MDS Nordion, spécialisée dans l'imagerie médicale, la radiothérapie et les technologies de stérilisation.