En bref - Déficit historique en Alberta

Edmonton — Le gouvernement progressiste-conservateur de l'Alberta a présenté hier un budget qui prévoit un déficit historique de 4,7 milliards, mais aucune compression budgétaire importante ou hausse d'impôt.

Le ministre des Finances de la province, Ted Morton, s'est déclaré mécontent de déposer un budget déficitaire, mais persuadé que son plan financier général permettrait à l'Alberta de sortir du rouge d'ici 2012. Le grand gagnant de ce budget est le secteur de la santé. Non seulement le gouvernement épongera la dette de 1,3 milliard de l'agence de santé albertaine, mais il augmentera aussi son budget de 6 % par an durant les trois prochaines années. Le secteur de l'éducation n'est pas en reste puisque les commissions scolaires se partageront 250 millions de plus, principalement pour faire face à la hausse des inscriptions dans les établissements scolaires.