Molson multiplie ses profits par deux

Molson Coors a plus que doublé ses profits au quatrième trimestre de son dernier exercice, comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent, même si elle a vendu moins de bière. La vente du club de hockey les Canadiens a généré un gain de 46 millions.

Cette importante croissance des profits tient à la résolution favorable de positions fiscales — notamment à une réduction non récurrente de son taux d'imposition —, a expliqué la compagnie canado-américaine, hier, en publiant ses résultats.

Le bénéfice net s'est ainsi établi à 222,8 millions $US au cours de la période de trois mois terminée le 26 décembre dernier, contre 94,3 millions un an auparavant. Par action, le bénéfice net a été de 1,19 $US, contre 51 ¢US.

Les autres éléments non récurrents du dernier trimestre de 2009 comprenaient un gain de 46 millions à la vente du club de hockey Les Canadiens de Montréal. Le groupe ayant acquis le club l'an dernier, dirigé par des membres de la famille Molson, a racheté la participation de 19,9 % que détenait Molson Coors dans l'équipe.

Pour leur part, les ventes de Molson Coors se sont élevées à 1,19 milliard, contre 1,1 milliard l'année précédente.

Malgré cette hausse de profits et des ventes, Molson Coors a écoulé moins de bière en volume au cours du quatrième trimestre de 2009 par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Le volume de bière de Molson Coors Brewing Company à l'échelle mondiale a totalisé 12,1 millions d'hectolitres pour le trimestre, soit une baisse de 4 % par rapport à l'exercice précédent. La diminution est due aux conditions difficiles sur les marchés, à la faiblesse de l'économie mondiale et à la stratégie poursuivie par la société au Royaume-Uni, laquelle vise à délaisser les volumes à faible marge. Au Canada, les volumes de ventes se sont établis à 2,1 millions d'hectolitres au quatrième trimestre, soit un résultat inchangé par rapport à l'an dernier.