Le Canada et l'UE signent un important accord de transport aérien

L'Union européenne (UE) a signé jeudi avec le Canada un accord de transport aérien qui permettra aux sociétés aériennes d'exploiter des vols depuis n'importe quel pays d'Europe en direction du Canada, tout en éliminant de façon progressive les restrictions relatives au contrôle des transporteurs par des intérêts étrangers.

Cet accord avait été annoncé en décembre 2008 et devait, initialement, entrer en vigueur au premier semestre 2009. Il remplace diverses ententes signées entre le Canada et la plupart — mais pas la totalité — des 27 pays de l'UE, qui empêchaient le principal transporteur de tout pays européen d'effectuer des vols d'une autre partie de l'Europe vers le Canada. Cela signifiait, par exemple, que British Airways ne pouvait assurer des liaisons aériennes qu'entre la Grande-Bretagne et le Canada.

Ce n'est maintenant plus le cas, les sociétés aériennes pouvant exploiter des vols directs à destination du Canada en provenance de n'importe quel endroit en Europe.

L'accord vise également à éliminer toute restriction sur les liaisons, les prix et le nombre de vols hebdomadaires entre les deux régions.

L'UE estime que l'entente pourrait générer des bénéfices économiques de plus de 100 millions $US tout en créant plus de 1000 emplois durant la première année de sa mise en place. Elle croit en outre que l'ouverture des cieux pourrait voir 3,5 millions de personnes supplémentaires se déplacer par la voie des airs entre le Canada et l'UE, lors des années à venir. Plus de neuf millions de personnes ont voyagé entre les deux régions, l'an dernier.

Pour Air Canada «la conclusion, aujourd'hui, d'un accord de transport aérien exhaustif entre le Canada et les 27 États membres de l'Union européenne marque un pas important en vue d'accroître l'accès au deuxième plus important partenaire commercial du Canada», a déclaré Duncan Dee, vice-président général et chef de l'exploitation. Ce nouvel accord ouvre une multitude de nouvelles perspectives commerciales pour Air Canada dans toute l'Union européenne. La Société pourra ainsi capitaliser sur la demande de voyages au départ du Canada, des États-Unis et de l'Amérique latine à destination de l'Europe afin d'élargir la place du Canada en tant que plaque tournante sur le monde.

***

Avec Associated Press

À voir en vidéo