Le réseau le plus fiable? - Rogers marque un point dans son duel contre Bell

Selon un juge de la Colombie-Britannique, Bell ne peut prétendre que son réseau sans fil est le plus fiable au pays.
Photo: Agence Reuters Mark Blinch Selon un juge de la Colombie-Britannique, Bell ne peut prétendre que son réseau sans fil est le plus fiable au pays.

Toronto — Rogers Communications affirme qu'un juge de la Colombie-Britannique lui a donné raison en statuant que Bell Mobilité ne peut prétendre que son réseau de téléphonie sans fil est le plus fiable au Canada, et qu'il a exigé le retrait immédiat de toute publicité comportant cette affirmation.

Rogers, dont le siège se trouve à Toronto, a entrepris une poursuite contre Bell Canada et Bell Mobilité, le 1er décembre, après avoir perdu sa bataille judiciaire contre Telus au sujet de sa propre affirmation voulant que son réseau soit le plus fiable au pays.

Rogers a avancé en cour que les données laissant entendre que le réseau de Bell serait le plus fiable et le plus rapide étaient trompeuses parce qu'elles avaient été compilées avant le lancement commercial de son propre réseau amélioré.

Rogers a également fait valoir que Bell ne pouvait pas présenter son réseau comme étant le plus grand puisque la filiale de BCE le partage avec Telus.

Ce jugement a été rendu le jour même où le nouveau joueur de l'industrie canadienne du sans-fil, Wind Mobile, a lancé ses services de téléphonie cellulaire et de transfert de données.

L'action de Rogers a cédé hier 23 ¢, à 30,47 $ à la Bourse de Toronto, tandis que celle de BCE a pris 2 ¢, à 26,38 $. Celle de Telus a gagné 91 ¢ à 32,96 $.

À voir en vidéo