Cogeco pense Internet-télé et télé 3-D

Le président et chef de la direction de Cogeco, Louis Audet
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Le président et chef de la direction de Cogeco, Louis Audet

Cogeco Câble entend offrir dès qu'il lui sera possible de le faire des services de télévision en trois dimensions et d'autres d'intégration Internet-télé.

Le président et chef de la direction de la société montréalaise, Louis Audet, a abordé ces sujets à l'occasion d'une rencontre de presse, hier après-midi, dans la métropole, à deux heures de l'assemblée annuelle des actionnaires.

D'après M. Audet, ce qui viendra à moyen terme bouleverser les habitudes dans le monde de la télévision, c'est une nouvelle technologie d'imagerie en trois dimensions.

Il a souligné qu'on est en train de se débarrasser des encombrantes lunettes jusqu'ici nécessaires pour apprécier l'effet 3-D. Il a lui-même eu l'occasion de constater où en sont les percées technologiques et parle d'un résultat «raisonnablement réaliste», qui s'améliorera encore.

Louis Audet ignore dans combien d'années les foyers québécois seront équipés de téléviseurs capables de traiter les images en trois dimensions, mais Cogeco a bien l'intention d'être alors en mesure de leur acheminer le contenu 3-D.

Toutefois, c'est «d'ici bien moins de deux ans» que M. Audet espère pouvoir permettre à ses abonnés de regarder sur leur écran d'ordinateur les chaînes qu'ils reçoivent par câble. Il a refusé d'être plus précis.

Il a noté qu'il pourrait aussi être envisageable de transférer à un écran de télévision les vidéos jouées sur un ordinateur, mais qu'on se retrouverait à ce moment avec un sérieux problème de qualité d'image.

Il faut dire que de nombreux consommateurs ont déjà branché leurs appareils de télévision sur leurs ordinateurs, avec des résultats qui varient effectivement beaucoup du point de vue de la qualité.

Pour l'instant, une véritable course se joue entre la vidéo destinée au téléviseur et celle destinée à l'ordinateur. Et Cogeco en profite de part et d'autre.

À voir en vidéo