En bref - La France taxe les primes

Paris — La ministre française de l'Économie, Christine Lagarde, a confirmé la mise en œuvre d'une taxe exceptionnelle sur les primes versées en 2010 au titre de l'année 2009, via un projet de loi de finances rectificatives ou le texte sur la régulation bancaire, dont l'examen est prévu au printemps prochain.

Cette taxation frappera ainsi à hauteur de 50 % les primes dépassant 27 500 euros (42 385 $). Mme Lagarde a précisé à l'issue du Conseil des ministres que la taxe sera payée par l'établissement bancaire ou financier et non pas par le courtier. La France se joint désormais à l'exemple britannique. Le 6 décembre dernier, le gouvernement de Gordon Brown avait annoncé sa décision de taxer les grosses primes des banques, versées au titre de l'année 2009, à hauteur de 50 %.

À voir en vidéo