Le Chili se joindra à l'OCDE en janvier

Paris — Le Chili deviendra en janvier le 31e État membre de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), a indiqué hier cette organisation qui réunit les pays les plus riches du monde. «L'OCDE a invité [...] le Chili à devenir son second membre latino-américain après le Mexique.

Le Chili acceptera officiellement cette invitation lors de la signature d'un accord d'adhésion» le 11 janvier à Santiago, a précisé l'OCDE dans un communiqué. Lundi, l'OCDE avait annoncé avoir retiré le Chili de la liste «grise» des paradis fiscaux après l'adoption par le pays d'une loi permettant à l'administration fiscale d'avoir accès aux informations bancaires. «L'adhésion du Chili est un élément essentiel dans l'effort que nous déployons pour renforcer notre impact mondial», a déclaré le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, cité dans le communiqué. Réunissant les 30 pays les plus riches du globe, l'OCDE a été créée en 1961 pour succéder à l'Organisation européenne de coopération économique (OECE). Elle a été en première ligne dans la lutte contre les paradis fiscaux, impulsée par les leaders du G20 en avril dernier. Le dernier pays à avoir rejoint l'organisation est la Slovaquie, en 2000.

À voir en vidéo