Construction - Légère hausse de la valeur des permis

Ottawa — La valeur des permis de construction au Canada s'est accrue de 1,6 % au mois de septembre pour atteindre 5,1 milliards.

En publiant ces données, jeudi, Statistique Canada a expliqué que cette deuxième augmentation mensuelle consécutive découle d'une hausse des intentions de construction dans le secteur résidentiel, qui a plus que compensé le recul observé dans le secteur non résidentiel.

Ainsi, la valeur des permis de construction résidentielle a augmenté de 9,4 % pour se chiffrer à 3,2 milliards, soit un niveau qui n'a pas été enregistré depuis septembre 2008. La hausse a été principalement attribuable à une hausse de la valeur des logements multifamiliaux, particulièrement en Colombie-Britannique et en Ontario.

Dans le secteur non résidentiel, la valeur des permis s'est repliée de 9,1 % pour se fixer à 1,9 milliard en septembre. Le recul reflète principalement des baisses dans les composantes institutionnelle et commerciale en Colombie-Britannique.

En septembre, la valeur des permis de construction s'est accrue dans sept provinces.

Les hausses les plus marquées se sont produites au Québec (+10,7 % pour une valeur totale de 1,2 milliard), en Alberta (+13,8 % pour une valeur totale de 906 millions) et en Ontario (+5,7 % pour une valeur totale de 1,8 milliard). L'augmentation observée dans chacune des trois provinces a été le résultat de la hausse des intentions de construction à la fois dans le secteur résidentiel et dans le secteur non résidentiel.

La Colombie-Britannique, avec un recul de 27,3 %, a affiché la plus importante baisse, après avoir connu une augmentation de 48,1 % en août. Le recul a été attribuable à des diminutions dans chacune des trois composantes du secteur non résidentiel (institutionnelle, commerciale et industrielle).

À voir en vidéo