Ancien gardien de valeurs de Norbourg - Northern Trust primé

Northern Trust (NT), le gardien de valeurs de Norbourg qui se retrouve aujourd'hui au banc des accusés dans un recours collectif, vient d'être nommé «meilleure banque privée d'Amérique du Nord» par deux magazines du groupe Financial Times.

Dans un communiqué publié mardi, le patron d'un des deux magazines a motivé le choix en mentionnant des facteurs tels que l'esprit fiduciaire, l'accent mis sur la famille et l'investissement dans la technologie mise à la disposition du client. De son côté, une vice-présidente de NT a vanté sa transparence et les efforts déployés pour permettre aux clients d'atteindre leurs objectifs financiers.

Recours collectif

En gros, les 9200 victimes de Norbourg accusent Northern Trust de ne pas avoir su protéger leurs économies contre le détournement de M. Lacroix. La compagnie, dont le siège est situé à Chicago, est visée par un recours qui cible aussi M. Lacroix, l'Autorité des marchés financiers et KPMG, vérificateur de certains fonds.

Pendant des années, M. Lacroix a envoyé à NT des demandes de retraits en prétextant que ses clients voulaient reprendre leur argent. Dans les faits, l'argent était dirigé vers ses propres comptes bancaires.

Il y a deux ans, les victimes ont été renversées d'apprendre que NT ne vérifiait pas si ces comptes étaient des comptes en fidéicommis mis sur pied au bénéfice des investisseurs. Un des arguments de NT consiste à dire qu'il n'y a aucun moyen ni obligation contractuelle de faire cette vérification.

Fondé il y a 120 ans, NT s'adresse principalement à une clientèle aisée et institutionnelle. Sa garde de valeurs totalise environ 3600 milliards $US, alors que son actif d'investissement sous gestion s'élève à 611 milliards $US.

À voir en vidéo