Informatique - Des ordinateurs plus minces et plus légers

Seattle — Même avec toute la popularité de l'iPhone d'Apple ou du Kindle d'Amazon, l'ordinateur personnel demeure au coeur même de la vie technologique de la plupart des gens. Voici un aperçu de quelques-unes des transformations qui l'attendent au cours de la prochaine année.

Apple a été le premier à lancer un ordinateur portable, le MacBook Air, sans lecteur CD ou DVD; son prix de 1800 $US le plaçait toutefois hors de la portée de plusieurs consommateurs.

Mais la popularité incroyable des miniportatifs, qui se détaillent pour aussi peu que 250 $US et qui viennent eux aussi sans lecteur, démontre que les consommateurs se débrouillent très bien en téléchargeant les logiciels dont ils ont besoin ou en entreposant leurs données en ligne. L'élimination de ces lecteurs ne se traduit pas nécessairement par une chute de prix, mais elle permettra à des manufacturiers comme Dell et Hewlett-Packard de produire des portatifs beaucoup plus minces et légers.

Autre leçon tirée de la popularité des miniportatifs: un ordinateur trop puissant n'est tout simplement pas nécessaire.

S'il peut être impressionnant d'acheter un ordinateur personnel muni d'un disque dur d'un téraoctet de mémoire (1000 gigaoctets) ou d'un processeur multicoeur, seuls les joueurs fanatiques ou les éditeurs vidéo professionnels ont vraiment besoin de toute cette puissance. Sans compter que les logiciels capables de véritablement tirer profit d'un ordinateur personnel aussi bien équipé sont rares.

Si les microprocesseurs qu'on retrouve dans les miniportatifs sont nettement moins puissants que ceux d'autres machines, ils sont amplement suffisants pour surfer le Web, envoyer des courriels ou rédiger des textes. De plus, ces miniportatifs sont de plus en plus équipés de disques durs capables de stocker images, chansons et vidéo. Règle générale, ils sont si performants qu'un utilisateur qui remplace un ordinateur personnel vieux de trois ou quatre ans sera impressionné par leur rapidité.

Les gens veulent aussi être branchés sur le Web en tout temps. Les manufacturiers d'ordinateurs portatifs ou personnels misent sur le fait que, malgré leur popularité, des appareils comme l'iPhone ou le BlackBerry ne pourront répondre qu'aux besoins les plus élémentaires des utilisateurs.

Ils commencent donc à s'associer à des fournisseurs de téléphonie, avec qui ils offrent des miniportatifs pour aussi peu que 99 $US — en autant que l'acheteur s'abonne aussi à un forfait de données sans fil. Cette mode est en voie de donner naissance à une nouvelle catégorie d'appareil, le smartbook, qui utilise un système d'exploitation pour téléphone intelligent — comme Android, de Google — mais dans un appareil un peu plus costaud.

Les portatifs sont aussi de plus en plus offerts dans diverses couleurs, avec des motifs variés, pour en faire des accessoires de mode autant que des outils de travail, et avec des batteries qui leur garantissent une autonomie de plus en plus longue.

Enfin, les analystes s'attendent à ce que les écrans tactiles deviennent de plus en plus répandus. Le nouveau système d'opération Windows 7 s'accommode facilement des applications multipoints, tandis que HP, Dell et d'autres manufacturiers ont développé des logiciels qui permettent de remplacer la souris par l'index.

À voir en vidéo