Les Américains continuent de dépenser

Malgré le fait que les revenus soient en baisse, les ménagent continuent de consommer.
Photo: Agence France-Presse (photo) Malgré le fait que les revenus soient en baisse, les ménagent continuent de consommer.

Washington — Les dépenses de consommation des ménages américains ont augmenté en juin pour le deuxième mois consécutif, de 0,4 % par rapport au mois précédent, bien que leurs revenus aient nettement baissé, selon les chiffres publiés hier matin par le département du Commerce.

Cette hausse des dépenses de consommation, mesurées en tenant compte des variations saisonnières, mais pas de l'évolution des prix, est supérieure à celle attendue par les analystes, qui tablaient sur 0,3 %. En mai, la hausse avait été de 0,1 %.

Les revenus des ménages, qui avaient bondi de 1,6 % en mai grâce à des versements de prestations sociales et des baisses d'impôt dans le cadre du plan de relance, ont chuté de 1,3 % en juin.

C'est leur plus forte baisse depuis janvier 2005, et elle est plus marquée que ce que prévoyaient les économistes, qui s'attendaient à un recul de 1,0 % seulement.

Le taux d'épargne des ménages, qui avait grimpé ces derniers mois à des niveaux jamais vus lors de cette décennie, est descendu à 4,6 % du revenu disponible en juin, contre 6,2 % en mai (le taux plus élevé depuis février 1995).