cache information close 

En bref - Gatwick dur à vendre

La British Airports Authority (BAA), dont la Caisse de dépôt et placement du Québec est un important actionnaire, a du mal à vendre l'aéroport de Gatwick, en banlieue de Londres, une transaction qui doit permettre au gestionnaire de rembourser une partie de son importante dette.

La presse britannique rapporte que le dernier consortium en lice pour acquérir Gatwick, composé du Manchester Airports Group (MAG) et de Borealis Infrastructure, filiale du Régime de retraite des employés municipaux de l'Ontario (OMERS), a mis un terme aux négociations avec BAA, mercredi. Vu le contexte, on s'attend à ce que BAA relance le processus de vente de Gatwick à la fin de l'été ou à l'automne.