Les ménages américains recommencent à consommer

Washington — Les dépenses de consommation des ménages américains sont reparties en hausse, comme prévu, en mai, gagnant 0,3 % par rapport à avril selon les chiffres publiés hier par le département du Commerce à Washington.

Cette hausse, la première en trois mois, est conforme aux prévisions des analystes. En avril, les dépenses des ménages étaient restées stables, selon l'estimation révisée (en hausse de 0,1 point) du ministère, après un recul de 0,2 % en mars.

Les consommateurs ont profité d'un coup de pouce du fait du plan de relance budgétaire promulgué en février par le président américain Barack Obama: leurs revenus ont augmenté de 1,4 % en mai. C'est leur plus forte hausse depuis un an, indique le ministère.

Mais les chiffres montrent que les ménages restent prudents et mettent de côté une bonne part des fonds qu'ils reçoivent de l'État puisque leur taux d'épargne (rapporté à leur revenu disponible) a bondi de 1,3 point pour atteindre 6,9 %, du jamais vu depuis décembre 1993.

Le total de l'épargne des ménages américains atteignait ainsi 768,8 milliards de dollars fin mai, un montant record dans les annales de cette statistique publiée depuis janvier 1959, indique le ministère.