AOL Time Warner sous les projecteurs

New York — L'Université de Californie et le fonds d'investissement LongView Collective Investment de l'Amalgamated Bank ont annoncé hier le dépôt d'une plainte contre AOL Time Warner, accusant des dirigeants du groupe de médias de délit d'initié.

Cette plainte, déposée auprès d'un tribunal de Los Angeles, met en cause des dirigeants et administrateurs, actuels et passés, d'AOL ainsi que la société d'expertise comptable Ernst & Young LLP, précisent-ils. Ils ajoutent que des dirigeants d'AOL et Time Warner ont profité de la fusion des deux groupes en janvier 2001 pour accélérer l'exercice d'options.

Les plaignants font valoir que la fusion a ainsi déclenché l'attribution anticipée de 35 millions d'actions pour un montant de 1,7 milliard $US rien que pour les cinq plus hauts dirigeants d'AOL.

«L'Université de Californie avait fait un bon investissement dans une entreprise solide lorsqu'elle a largement investi dans Time Warner avant sa fusion avec AOL», souligne David Russ, le trésorier de l'Université dans un communiqué. Or, ajoute-t-il, «la valeur de cet investissement a été nettement réduite du fait de la fusion».

Aucun représentant d'AOL Time Warner n'a encore pu être interrogé sur le dépôt de cette plainte.