Cessna Aircraft supprimera 1300 emplois supplémentaires

Wichita — Cessna Aircraft, le plus important constructeur d'avions d'affaires aux États-Unis, congédiera 1300 employés additionnels, de sorte que la moitié de sa main-d'oeuvre a été mise à pied depuis novembre, en raison d'une demande inférieure due à la récession.

Les dirigeants de la société ont précisé que ces coupes toucheront chacune de ses usines. Selon un porte-parole, Robert Stangarone, Cessna Aircraft évolue dans un secteur cyclique et, à l'heure actuelle, l'entreprise est plongée dans la phase la plus creuse de ce cycle. M. Stangarone reconnaît qu'il existe des signes de reprise, mais la société continue de vivre une période difficile et il faudra du temps avant d'assister à une croissance qui relancera la vente d'avions.

Selon le porte-parole, l'industrie de l'aviation accuse un recul d'environ huit trimestres par rapport à l'ensemble de l'économie.

La diminution des ventes des avions d'affaires a également eu des répercussions chez Bombardier, sa rivale montréalaise, victime d'une baisse de la demande pour les avions Learjet.

Cessna Aircraft a annoncé à ses ouvriers que les premiers avis de licenciements toucheront 800 employés, principalement affectés à la production. Ils seront émis au plus tard le 19 juin, soit deux mois avant la mise en application de la mesure de rationalisation. Puis, du 22 juin au 17 juillet, Cessna Aircraft cessera la majeure partie de ses opérations, et les 500 autres employés touchés par la décision recevront leur avis à leur retour au travail, au plus tard le 14 août. La filiale de Textron a également annoncé, hier, une période de congé supplémentaire de trois semaines pour l'ensemble de ses usines. Selon M. Stangarone, de nombreux clients continuent d'annuler des commandes et attendent une reprise tangible de l'économie.

À voir en vidéo