La SAQ a enregistré une hausse des ventes

La Société des alcools du Québec a réalisé sa meilleure performance à ce jour au cours de son exercice financier 2008-09 prenant fin le 28 mars. La société d'État a présenté un bénéfice net consolidé de 806,7 millions. Il s'agit d'une hausse de 6 % par rapport à son exercice précédent.

Les revenus gouvernementaux tirés de l'exploitation, sous forme de droits, de taxes à la consommation et de dividende, se sont accrus de près de 59 millions, atteignant plus de 1,5 milliard.

Les ventes nettes consolidées de la SAQ tirées de l'ensemble de ses réseaux de vente et de distribution ont totalisé 2,4 milliards au dernier exercice. Elles ont progressé de 125 millions, ou de 5,5 %, par rapport à l'année précédente, alors que des ventes de 2,29 milliards avaient été enregistrées. Les ventes en volume de l'ensemble des catégories de produits sont passées de 162,5 millions de litres à 168,1 millions de litres, en hausse de 5,6 millions de litres ou de 3,4 %.

Les ventes nettes du réseau des succursales et des centres spécialisés ont atteint 2,14 milliards, soit une augmentation de 113 millions ou de 5,6 %. Les ventes nettes réalisées auprès du réseau des grossistes-épiciers ont quant à elles progressé de 4,7 %. Elles se sont établies à 276,9 millions.

Les ventes de vin ont accaparé plus de 80 % de l'augmentation globale des ventes nettes consolidées en 2008-09. Les ventes nettes de vin s'élevaient à 1,8 milliard, soit une augmentation de 101 millions ou 5,9 % par rapport à l'exercice précédent. Les ventes nettes des spiritueux, commercialisés uniquement dans le réseau des succursales et des centres spécialisés, ont connu une croissance de 15,8 millions, ou 3,1 %, pour atteindre 529,4 millions. Quant à la catégorie des bières importées, des cidres et des boissons panachées, leurs ventes nettes sont passées de 79,9 millions à 88,5 millions. Elles ont progressé de 10,8 %.

Le p.-d.g. Philippe Duval a souligné que les efforts seront poursuivis afin d'améliorer l'expérience d'achat des consommateurs dans les établissements de la SAQ et d'accroître ainsi leur satisfaction. Il a ajouté qu'on tenterait aussi d'enregistrer de nouveaux gains de productivité, ce qui permettra de mieux gérer les frais d'exploitation.

À voir en vidéo