Prix Mérite Ovation - Et le gagnant est... Saint-Georges-de-Beauce

On peste souvent contre les employés municipaux et la mairie qui, à nos yeux, ne font «pas grand-chose de bon». Pourtant, certains d'entre eux réalisent de bons coups. C'est justement ce que vise à faire connaître l'Union des municipalités du Québec (UMQ) en couronnant d'un prix Mérite Ovation une dizaine de projets municipaux remarquables.

Parmi les onze lauréats couronnés par l'UMQ le mois dernier, il y a en premier lieu les pompiers volontaires de Saint-Georges-de-Beauce qui ont travaillé bénévolement pour adapter, sur leur véhicule de lutte contre les incendies, un système de production d'une mousse à air comprimé. Cette mousse est un produit efficace pour combattre les incendies et est sans danger pour l'environnement.

À présent, tous les véhicules de la municipalité sont dotés de ce produit, de sorte que, pour ce projet, Saint-Georges s'est vu octroyer le premier prix décerné par l'UMQ — Joseph-Beaubien étoile d'Or — nommé en l'honneur du premier président de l'Union des municipalités du Québec.

De son côté, la Ville de Trois-Rivières a profité des fusions municipales pour uniformiser ses postes de travail et ainsi faciliter la mobilité de son personnel.

«Pour la Ville de Trois-Rivières, rapporte-t-on, il s'agit avant tout d'une opération profondément humaine qui améliore les communications interpersonnelles, l'estime de soi des travailleurs et l'image générale des cols bleus dans la collectivité.»

Soulignons en outre que l'étoile d'Argent a été décernée à la Ville de Thetford Mines pour avoir mis en oeuvre un conseil muni-scolaire pour jeunes. Depuis novembre dernier, les élèves de 5e et 6e années du primaire de cette ville ont l'occasion de se familiariser avec le fonctionnement de leur municipalité et de leur commission scolaire, ce qui les amène à comprendre l'importance d'y participer.

Quant à l'étoile de Bronze, elle a été remise à la Ville de Richelieu pour son Centre d'interprétation des énergies renouvelables, un projet de 750 000 $ mis sur pied par des parents, des enseignants, des élèves, des représentants de divers groupes de la collectivité et des gens d'affaires, qui ont ainsi créé un centre dédié à la culture scientifique et écologique dans une cour d'école primaire.

Enfin, la Ville de Québec propose un intéressant service d'écolo-bus circulant dans la vieille ville. Il s'agit d'un minibus électrique gratuit qui permet à la municipalité d'évaluer la performance à long terme d'une flotte d'autobus à propulsion entièrement électrique, en vue d'un service à haute fréquence dans les conditions topographiques et climatiques extrêmes qui caractérisent la capitale.

Projets utiles

C'est ainsi que, un peu partout à travers le Québec, le personnel des municipalités se mobilise pour réaliser des projets visant avant tout à améliorer la qualité de vie et à créer des milieux stimulants pour les citoyens, tout en préservant l'environnement.

En octroyant ses prix Mérite Ovation, l'UMQ cherche non seulement à récompenser ces belles initiatives mais, surtout, à faire en sorte qu'elles soient imitées, le plus possible, dans d'autres municipalités. «L'un de nos critères est justement la possibilité du transfert d'un bon projet vers d'autres municipalités», indique François Sormany, directeur des communications à l'Union des municipalités du Québec.

«Le Mérite Ovation souligne l'innovation, dit-il, afin de faire connaître les municipalités qui ont mis de l'avant des solutions originales ou qui ont innové à partir de ce qu'elles avaient.» La désignation Mérite Ovation découle de ce que l'UMQ veut «ovationner» l'innovation des municipalités, précise son représentant.

Les Oscars du monde municipal

«C'est la cinquième année que nous décernons le Mérite Ovation», poursuit François Sormany. En décembre dernier, une trentaine de municipalités ont soumis à l'UMQ un peu plus de 45 projets dans différents domaines d'activité du monde municipal: urbanisme, aménagement du territoire, structure, sport, développement durable, administration publique, etc.

Après avoir analysé chacun des projets, un jury a retenu 19 finalistes dans huit catégories, en fonction de quatre critères: originalité du projet dans la démarche (35 %), potentiel du transfert du projet vers une autre municipalité (25 %), retombées du projet dans le milieu (25 %) et niveau d'optimisation des ressources (15 %).

Ces projets ont ensuite été présentés dans le Pavillon de l'innovation municipale présenté aux assises annuelles de l'UMQ, qui ont eu lieu à la mi-mai à Gatineau.

«C'était l'occasion pour les 19 municipalités de présenter en détail leurs projets et de permettre aux élus qui participaient au congrès d'entrevoir comment ces projets pourraient être appliqués chez eux. Ces derniers ont pu ainsi converser avec ceux qui ont réalisé ces projets, souligne M. Sormany. On a ensuite remis nos prix Mérite Ovation lors de notre soirée gala du samedi, dit-il. Il s'agit, en quelque sorte, des Oscars du monde municipal!»

De surcroît, les dix-neuf projets font l'objet d'une présentation spéciale dans les pages du bulletin URBA de l'UMQ.

Le Mérite Ovation a été créé en 2005, et depuis cinq ans l'UMQ a reçu au-delà de 250 projets, indique François Sormany.

«La première année, cela a créé un bel engouement, et depuis, bon an mal an, nous recevons toujours une bonne quarantaine de soumissions... Nous sommes enchantés de voir que, au fil des ans, notre prix demeure toujours aussi populaire.»

«Nous remarquons en outre que de plus en plus de projets sont liés au développement durable, ajoute-t-il. On est un peu étonné de voir à quel point les projets qui visent la protection de l'environnement et le développement durable se démarquent de plus en plus. Il y a donc cette couleur-là qui nous a frappés.»

***

Collaborateur du Devoir

À voir en vidéo