De Mirabel voleront les nouveaux moteurs de Pratt & Whitney

Non seulement les installations de Pratt & Whitney de Mirabel seront à la fine pointe des technologies aéronautiques, mais elles recourront aux pratiques écologiques les plus évoluées, tant durant leur construction que pour leurs activités.
Photo: Non seulement les installations de Pratt & Whitney de Mirabel seront à la fine pointe des technologies aéronautiques, mais elles recourront aux pratiques écologiques les plus évoluées, tant durant leur construction que pour leurs activités.

C'est à Mirabel que Pratt & Whitney Canada a choisi de regrouper ses activités de mise au point et d'essais en vol de sa nouvelle gamme de moteurs d'avion dite «PurePower». À cette fin, elle construit son nouveau Centre aéronautique de pointe. Le transfert de ces activités, réalisées auparavant à Plattsburgh et à Saint-Hubert, entraînera la création d'au moins 75 emplois hautement qualifiés et représente un investissement de 90 millions de dollars. C'est aussi dans les installations de Mirabel que seront ultérieurement fabriqués les moteurs qui équiperont les avions de la CSeries de Bombardier.

Pratt & Whitney Canada, dont le siège social se trouve à Longueuil, investira 575 millions au cours des cinq prochaines années afin de faire du Québec la plaque tournante mondiale de ses activités intégrées (mise au point, essais en vol et fabrication de moteurs d'avion). Cet investissement devrait générer 565 emplois.

Le motoriste a choisi d'installer son Centre aéronautique à Mirabel parce qu'il s'agit d'un aéroport international tout cargo, capable d'accueillir les très gros porteurs de type Boeing 747.

Situé en milieu non urbain, l'aéroport est en outre ouvert en permanence. «Mirabel nous donne accès à des infrastructures efficaces de calibre mondial qui conviennent à nos besoins grandissants en matière d'essais en vol pour les années à venir, tout en étant près d'une masse critique d'importantes entreprises aérospatiales», résumait récemment Benoît Brossoit, vice-président principal du Centre de révision et d'exploitation de P&WC.

«Notre Centre aéronautique de Mirabel fera en sorte que nous aurons les capacités nécessaires pour répondre à la forte demande que nous anticipons pour nos nouveaux moteurs», précise Maria Mandato, conseillère principale aux communications chez Pratt & Whitney Canada. L'entreprise a récemment remporté plusieurs contrats de motorisation de nouveaux appareils, dont celui pour la CSeries que Bombardier Aéronautique espère vendre par milliers au cours des vingt prochaines années (voir l'article en page G 5).

Les installations de Mirabel serviront entre autres à l'assemblage et aux essais de la nouvelle génération des moteurs PW1524G destinés à la CSeries. À cette fin, le Centre aéronautique, dont l'ouverture est prévu à l'automne, est construit à deux pas de l'usine de Bombardier où seront assemblés les nouveaux avions. «La décision de Bombardier d'assembler les appareils de la CSeries à Mirabel a été un facteur déterminant dans la décision d'effectuer aussi à Mirabel l'assemblage final des moteurs PW1524G», confirme Mme Mandato.

À la fine pointe des technologies... de l'environnement

Non seulement les installations de Pratt & Whitney de Mirabel seront à la fine pointe des technologies aéronautiques, mais elles recourront aux pratiques écologiques les plus évoluées, tant durant leur construction que pour leurs activités.

Ainsi, le Centre aéronautique sera construit selon les normes écologiques dites Leadership in Energy and Environment Design (LEED), c'est-à-dire avec des matériaux à faibles émissions, tout en étant doté de toitures à haute réflectivité (toit vert). Il sera en outre équipé d'un système de surveillance de la ventilation et d'apport de l'air extérieur ainsi que d'un système d'éclairage à faible consommation d'énergie, et il utilisera des technologies novatrices pour le traitement de ses eaux usées.

Enfin, on y emploiera de la façon la plus rationnelle possible diverses ressources, notamment par le recours à l'éclairage naturel dans les ateliers ainsi qu'à des murs accumulateurs de chaleur. «C'est pour vous dire qu'on aura un centre construit et exploité de façon optimale, ce qui nous permettra d'accroître notre compétitivité», de dire Mme Mandato.

Le Québec, plaque tournante

Doté des équipements et des techniques de fabrication de pointe, le centre permettra de parfaire les méthodes d'assemblage et d'effectuer les essais des moteurs. Il comprendra à cette fin deux aires de service pour les Boeing B747SP de Pratt & Whitney qui servent aux essais en vol des moteurs.

«Les travaux de construction du centre sont en cours et progressent très bien, indique Maria Mandato, de sorte que nos activités d'essais en vol seront fonctionnelles à 100 % à l'été 2010.»

En particulier, Pratt & Whitney y développera sa nouvelle gamme de moteurs PurePower PW800 destinés à «redéfinir les normes de performance et d'économie par l'application des plus récentes technologies de matériaux, d'aérodynamique et de conception mises au point par P&WC», indique-t-on.

«Cette famille de moteurs est conçue pour les avions d'affaires et pour les long-courriers à cabine spacieuse, précise la porte-parole. Nous développons en ce moment des technologies révolutionnaires afin de réduire considérablement la consommation en carburant de nos moteurs, les rejets dans l'environnement et le bruit.» Le motoriste vise même à ce que ces moteurs dépassent de beaucoup les normes fixées par l'Organisation de l'aviation civile internationale, notamment en ce qui concerne les niveaux de bruit.

Maria Mandato souligne en outre que l'ouverture du Centre aéronautique de Mirabel ne compromet en rien les autres installations de Pratt & Whitney. «Nos usines demeureront opérationnelles, dit-elle, puisqu'à Longueuil nous fabriquons toujours la gamme complète de nos moteurs. Le Centre aéronautique de Mirabel nous permettra de parfaire nos connaissances, il ne remplacera en aucun cas nos autres installations. Il signifie, véritablement, le renforcement de nos activités ici au Québec.»

***

Collaborateur du Devoir

***

Pour s'informer

Les chambres de commerce locales suivent de près l'avancée des divers projets. On s'y renseigne donc.

- Montréal

Chambre de commerce du Montréal métropolitain

www.ccmm.qc,ca

(514) 871-4000

- Montérégie

Chambre de commerce et de l'industrie de la Rive-Sud

www.ccris.qc.ca

(450) 463-2121

- Laval

Chambre de commerce et de l'industrie de Laval

www.ccilaval.qc.ca

(450) 682-5255

- Laurentides

Chambre de commerce de Mont-Tremblant

www.ccdemonttremblant.com

(819) 425-8441

Chambre de commerce et de l'industrie de Mirabel

www.ccimirabel.com

(450) 433-1944

À voir en vidéo