Rénover sa maison - De bonnes raisons d'embaucher un designer d'intérieur

Faire appel à un designer d’intérieur permet d’économiser temps et argent.
Photo: Faire appel à un designer d’intérieur permet d’économiser temps et argent.

Vous songez à faire des rénovations sans trop savoir par où commencer? Vous aimeriez réaménager la cuisine de votre condo, finir le sous-sol de la maison ou encore agrandir la salle de bain? Pourquoi ne pas embaucher un designer d'intérieur?

Lyne Côté exerce le métier de designer d'intérieur depuis près de 30 ans. Elle a été choisie par ses pairs comme l'une des dix meilleurs designers d'intérieur québécois en 2007-2008. «Notre mission comme designer est de créer du bien-être dans l'environnement, en réglant les problèmes d'efficacité et en faisant en sorte que les gens se reconnaissent.»

Selon elle, faire appel à un designer d'intérieur permet d'économiser temps et argent. «Nous pouvons mieux planifier les travaux, parce que nous connaissons le marché, les matériaux disponibles, les entrepreneurs, les nouvelles tendances, les coûts, etc.»

«Nous sommes aussi en mesure d'amener nos clients un peu plus loin que s'ils faisaient les travaux eux-mêmes, renchérit-elle. Un designer d'intérieur a une réflexion sur l'espace. Rien n'est fait par hasard ou pour être à la mode. Il faut comprendre l'esprit du lieu, comment vivent les gens et voir ce qui leur convient. Ils s'expriment et on les écoute.»

Réconfort

Chloé Comte dirige sa propre entreprise de design, dénommée L'an vert du décor, depuis un peu plus d'un an. Selon elle, embaucher un designer d'intérieur peut être très rassurant pour les néophytes de la rénovation.

Elle se rappelle avoir rénové le sous-sol d'une maison pour un couple qui paniquait à l'idée d'entreprendre des travaux. Sa présence l'a réconforté. «Je me suis occupée des plans de démolition et d'aménagement pour l'entrepreneur général. J'ai aussi élaboré un cahier de spécifications indiquant les éléments à acheter et les endroits où les installer.»

Elle a en outre assuré le suivi des travaux sur le chantier. «C'est une sécurité de plus et cela fait partie de notre boulot.»

Designer ou décorateur?

Le public confond souvent le travail de designer d'intérieur avec celui de décorateur, fait remarquer Chloé Comte. La raison est simple: n'importe qui peut s'attribuer le titre, puisque celui-ci n'est pas protégé par un ordre, comme les architectes, par exemple.

Chloé Comte déplore que plusieurs décoratrices se présentent comme designer d'intérieur sans détenir une formation dans le domaine, c'est-à-dire une technique de niveau collégial ou un baccalauréat. «Si vous voulez seulement changer la couleur des murs, choisir des rideaux, des éclairages, des accessoires, vous pouvez aussi bien faire appel à un décorateur qu'à un designer. Mais, pour les plus gros travaux qui nécessitent une bonne compréhension de l'espace et de la fonctionnalité des lieux, le designer d'intérieur est la personne qu'il vous faut.»

Elle explique que celui-ci a les compétences nécessaires pour dessiner des plans de démolition, de plomberie, d'électricité et d'aménagement. Il peut aussi dessiner des meubles sur mesure.

Combien ça coûte?

Les tarifs des designers d'intérieur varient énormément selon leur expérience et leur réputation. Chloé Comte, qui se situe dans la catégorie intermédiaire avec un peu plus de trois années de service, demande entre 60 et 80 dollars l'heure, selon l'étendue des travaux. Elle offre aussi des forfaits.

Pour un designer d'intérieur chevronné, comme Lyne Côté, le tarif horaire oscille entre 100 $ et 150 $.

Mais il n'y a aucune règle et certains peuvent demander jusqu'à 200 $ l'heure. Dans ce contexte, il est essentiel de magasiner son prix.

Choisir le bon

Le plus grand défi reste de dénicher un bon designer. Il n'existe aucune recette miracle, mais Lyne Côté suggère aux gens de commencer par s'informer auprès leur entourage.

Chercher dans Internet et dans les Pages jaunes peut aussi se révéler être un moyen efficace de trouver la perle rare. Mais, attention, il est essentiel de vérifier les références de la personne avant de l'embaucher, soutiennent en coeur les deux designers.

Membre de l'Association professionnelle des designers d'intérieur du Québec (APDIQ), Lyne Côté croit que les designers qui font partie de ce regroupement sont plus susceptibles d'avoir la formation et l'expérience requises.

«Il y en a de très bons qui ne sont pas membres, mais c'est un sceau de qualité pour le public», estime-t-elle.

L'APDIQ compte quelque 250 membres, sur un total d'environ 1000 professionnels exerçant dans ce champ d'activité. L'association planche actuellement sur un processus d'accréditation des designers d'intérieur pour mieux protéger la profession et le public.

Chloé Comte, qui a choisi de ne pas être membre de l'APDIQ même si elle satisfait aux critères, mise sur le blogue de son entreprise, L'an vert du décor, pour se faire connaître.

Elle conseille d'ailleurs aux gens de visiter les sites Internet des designers d'intérieur pour voir des photos de leurs réalisations et ainsi évaluer si le style leur convient.

«Si vous cherchez un designer d'intérieur frais et contemporain, qui avance avec son temps, c'est sûr que vous le trouverez dans Internet», ajoute-t-elle.

En outre, la première rencontre avec le designer est souvent révélatrice. «Si le courant passe bien, engagez-le, conseille Chloé Comte. Si vous sentez qu'il ne vous écoute pas et qu'il a déjà son idée en tête, ne travaillez pas avec lui, parce que vous risquez de vivre dans un décor qui ne vous ressemblera pas.»

Ce qu'il faut savoir avant toute rénovation

Lyne Côté, designer d'intérieur et de mobilier et membre de l'APDIQ, donne cinq trucs à ses clients qui veulent rénover leur domicile.

1. Créez un dossier avec des coupures de revue et placez-les dans deux catégories: ce que vous aimez et ce que vous n'aimez pas.

2. Faites une liste de vos besoins prioritaires.

3. Décrivez par des qualificatifs l'espace une fois aménagé.

4. Faites l'inventaire de ce que vous voulez conserver.

5. Établissez un budget.

Pour en apprendre davantage sur le design d'intérieur, vous pouvez visiter le blogue de Chloé Comte à www.lanvertdudecor.com/blog.

Pour voir les réalisations de Lyne Côté, il suffit de vous rendre au www.lynecotedesigner.com.

***

Collaboratrice du Devoir

À voir en vidéo