Club Masterpiece de Symphonia - Comme si le bateau de croisière s'était amarré...

Un spa, un salon de massage et une piscine thérapeutique chauffée offrent des moments de détente aux locataires.
Photo: Un spa, un salon de massage et une piscine thérapeutique chauffée offrent des moments de détente aux locataires.

À la fois résidence pour retraités et lieu d'habitation pour gens actifs, le Club Masterpiece de Symphonia offre à l'Île-des-Soeurs une solution luxueuse pour ces personnes en fin de carrière qui veulent vivre et... très bien vivre.

Des repas gastronomiques, des oeuvres d'art sur les murs et un service attentif aux besoins des résidants. «Beaucoup de gens font la comparaison avec un bateau de croisière», se félicite Stéphane Chartrand, directeur des résidences Masterpiece de Symphonia en construction à l'Île-des-Soeurs. Mission accomplie, puisque les constructions Masterpiece se sont donné pour but d'offrir aux résidants un lieu où ils peuvent «vivre comme dans un centre de villégiature cinq étoiles en sentant qu'ils sont chez eux».

Après Calgaryet Pointe-Claire

L'entreprise Masterpiece a amorcé le développement de son concept par la construction de quatre édifices à Calgary. Tim Garforth-Bles, fondateur de Masterpiece, a décidé de transporter son concept à Montréal, une ville où il appréciait passer ses vacances estivales.

En octobre dernier, il a ainsi inauguré le Masterpiece L'Ouest de l'île, à Pointe-Claire. Actuellement, sur la pointe sud de l'Île-des-Soeurs, l'entreprise achève la construction du Club Masterpiece de Symphonia. Cet édifice ressemblera à celui de Pointe-Claire, mais en plus grand. Avec ses 319 unités et ses 237 places de stationnement, cet immeuble en béton de dix étages sera érigé sur un terrain de 1,3 hectare à près de 600 mètres du fleuve Saint-Laurent. Stéphane Chartrand assure qu'on y retrouve «le coin le plus paisible de l'Île-des-Soeurs» et l'«une des plus belles vues de Montréal».

Ce nouveau concept de résidence «vise une clientèle dont les enfants sont déménagés» et dont la motivation à entretenir une maison s'effrite. Tout en se libérant des corvées de propriétaire, les résidants peuvent dorénavant jouir d'un confort luxueux. Stéphane Chartrand a déjà assisté au succès de ce concept en recueillant les commentaires des résidants du Masterpiece L'Ouest de l'île. «Les gens nous disent: "On ne pensait pas qu'on méritait ça à notre retraite"», témoigne M. Chartrand.

Services

Le Club Masterpiece de Symphonia proposera une vaste gamme de services pour ses résidants. Une bibliothèque sera aménagée pour les adeptes de la lecture. Alors que des terrains de tennis et un terrain de golf, le Club Trinité, se trouvent à proximité de l'édifice, deux simulateurs de golf et deux allées de quilles permettront aux plus sportifs de se dégourdir à l'intérieur. Un salon de coiffure permettra aux locataires de se refaire une beauté, tandis qu'un spa, un salon de massage et une piscine thérapeutique chauffée leur offriront des moments de détente. Un studio d'art intégré dans l'immeuble pourra être adapté selon les besoins des résidants. À chaque étage, un téléviseur et un ordinateur seront disponibles dans les salles multifonctionnelles.

Comme trois repas gastronomiques seront servis chaque jour, le Club Masterpiece de Symphonia possédera ses propres restaurants. Le Papillon Royale, une salle à manger de luxe, ainsi qu'Augusta, un restaurant bistro, serviront ces repas, dont le prix pourra être inclus dans le montant du loyer. Stéphane Chartrand précise qu'il est possible, pour les résidants qui désirent cuisiner leurs propres plats, d'ajouter, sur demande, un poêle ou un four à l'intérieur de leur résidence. Par contre, il dit avoir observé, dans les résidences Masterpiece de Pointe-Claire, qu'il y a des «gens qui en demandent, mais finalement qui ne s'en servent pas», car ils préfèrent plutôt déguster les succulents repas offerts par les restaurants.

Masterpiece de Symphonia possédera aussi un bar équipé de téléviseurs et de tables de billard. Pour agrémenter les fins de soirée, les concepteurs n'ont pas oublié d'intégrer dans le complexe un pub avec une terrasse extérieure conçue pour que des projections cinématographiques en plein air s'y déroulent.

Un personnel dévoué

«Personne ne veut vivre 20 ans dans un centre de villégiature», admet Stéphane Chartrand. C'est pourquoi Masterpiece ne se contente pas de seulement bâtir un immeuble élégant et sophistiqué. Les ressources humaines constituent l'une des pierres angulaires du concept de ses résidences.

Pour se démarquer, Masterpiece mise énormément sur le service soigné offert par ses employés. Plutôt que de rechercher un personnel formé dans l'hôtellerie, Stéphane Chartrand dit choisir des «gens attentifs aux besoins des gens [...] qui viennent du domaine du voyage ou de l'organisation d'événements». Ayant lui-même travaillé pour l'organisation d'événements sportifs pour le Club Med, il insiste sur le slogan de Masterpiece, «Nous sommes là pour vous», qui représente, selon lui, la philosophie qui distingue ses résidences des autres.

Un service de conciergerie sera disponible 24 heures sur 24 pour les résidants. La directrice de l'hospitalité travaillera à l'intérieur de l'immeuble et s'assurera que les besoins des résidants seront satisfaits.

Un souci considérable est accordé à l'ambiance chaleureuse que les employés doivent créer à l'intérieur de ce décor raffiné. Du point de vue des résidants, les employés «deviennent presque comme la famille», ajoute Stéphane Chartrand. L'isolement n'est certainement pas un danger pour les futurs locataires, car, dans les résidences Masterpiece, «tout le monde connaît tout le monde», certifie Stéphane Chartrand, en prenant pour exemples les résidences de Calgary et de Pointe-Claire.

***

Collaborateur du Devoir

À voir en vidéo