En bref - Conrad Black reste en prison

Washington — La Cour suprême des États-Unis a rejeté hier la demande de libération sous caution de Conrad Black.

L'ex-magnat de la presse, qui a purgé 15 mois d'une peine de six ans et demi dans une prison de Floride, a été condamné en juillet 2007. Le plus haut tribunal aux États-Unis a accepté au début mai d'entendre en appel la cause de Black et de deux autres anciens dirigeants du géant des médias Hollinger International, condamné par rapport à des paiements de 5,5 millions $US qu'ils ont reçu de la part d'une filiale de Hollinger. Black avait demandé d'être libéré sous caution en attendant l'appel, mais le juge John Paul Stevens a refusé sa requête.

À voir en vidéo