En bref - Transcontinental coupe encore

La situation a continué de se détériorer aux États-Unis pour Transcontinental, ce qui a poussé l'éditeur et imprimeur à procéder à 250 nouvelles mises à pied.

L'entreprise n'a pas précisé si ces licenciements, divulgués discrètement jeudi, allaient être effectués aux États-Unis ou au Canada. Transcontinental a affiché hier une perte nette de 144,3 millions pour son deuxième trimestre, renversant le bénéfice net de 36,9 millions engrangé à la même période l'an dernier. La perte comprend des éléments non récurrents, notamment des dépréciations d'actifs, des radiations d'écart d'acquisition et des coûts de restructuration lié à l'élimination de 1500 emplois plus tôt cette année. Au deuxième trimestre, les revenus consolidés ont reculé de 5 % à 563,4 millions, par rapport à 595,1 millions lors de la période correspondante l'an dernier.

À voir en vidéo