En bref - Olymel se réjouit

Olymel se réjouit que le Tribunal de la concurrence ait rejeté la demande de Nadeau Ferme avicole visant à contraindre le Groupe Westco à lui livrer tous ses poulets vivants. Sauf appel devant la Cour fédérale, cela ouvre la porte au projet de Westco et de son partenaire Olymel consistant à construire un nouvel abattoir dans le nord du Nouveau-Brunswick. L'annonce de ce projet avait été faite en mars 2008.

La construction de cet abattoir nécessiterait un investissement de 30 millions. Réjean Nadeau, p.-d.g. d'Olymel, qui n'a évidemment rien à voir avec la firme contestataire Nadeau, réitère qu'après ces longs mois d'attente les partenaires placent encore beaucoup d'espoir dans ce projet d'intégration entre un producteur et un transformateur. «Nous avons toujours cru dans un projet qui a été conçu dès le départ pour renforcer la filière avicole du Nouveau-Brunswick et des Maritimes et qui profitera grandement aux producteurs, aux travailleurs de l'industrie et en bout de piste aux consommateurs», dit-il. La construction de cet abattoir dans la région de Saint-François créerait 250 emplois.

À voir en vidéo