La valeur des permis de construction augmente

Ottawa — La valeur des permis de construction est en forte hausse au Canada, indiquent les données pour le mois de mars publiées hier par Statistique Canada.

La valeur des permis a totalisé 4,5 milliards de dollars au mois de mars, une hausse de 23,5 % par rapport au mois précédent. L'agence fédérale a souligné que cette hausse mettait fin à cinq reculs mensuels consécutifs.

L'augmentation enregistrée en mars provient principalement du secteur non résidentiel en Ontario, au Québec et en Alberta.

La valeur des permis de construction dans le secteur commercial et institutionnel de ces trois provinces a progressé de 47,9 %, pour atteindre 2,3 milliards.

Dans le secteur résidentiel, la valeur des permis a augmenté de 5 % pour atteindre 2,2 milliards en mars, essentiellement en raison des projets de construction de logements multifamiliaux et unifamiliaux.

La valeur des permis dans le secteur non résidentiel a également progressé dans six provinces, surtout grâce aux gains des secteurs commercial et institutionnel.

Dans le secteur commercial, la valeur des permis a fait un bond de 45,6 % en mars pour se fixer à 1,4 milliard. L'augmentation des intentions de construction d'immeubles à bureaux en Ontario est en majorité responsable de cette hausse.

Quant à la valeur des permis de bâtir de la composante institutionnelle, elle a progressé de 89,2 % pour s'établir à 722 millions. En février, elle avait encaissé une baisse de 54,2 %.

En revanche, du côté du secteur industriel, la valeur des permis a fléchi de 8,8 % en mars pour s'établir à 216 millions. Elle avait connu une hausse de 14,7 % en février. Cette baisse s'explique par la régression des intentions de construction à l'Île-du-Prince-Édouard, en Ontario, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

À voir en vidéo