États-Unis - Pourquoi la crise?

Les sénateurs ont déjà approuvé la création d’une commission parlementaire pour examiner les causes de la crise économique.
Photo: Agence France-Presse (photo) Les sénateurs ont déjà approuvé la création d’une commission parlementaire pour examiner les causes de la crise économique.

Washington — La Chambre des représentants américaine devrait approuver aujourd'hui un projet de loi visant à créer une commission d'enquête indépendante pour examiner les causes de la crise économique, sur le modèle de celle instaurée après les attentats du 11 septembre 2001.

Après le Sénat fin avril, la Chambre se prononcera sur le projet aujourd'hui, a-t-on appris hier au bureau du représentant républicain Darrell Issa, qui a introduit le texte à la chambre basse. Le texte devrait être soutenu par de nombreux parlementaires de tous bords. La présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi, a déjà fait part de son soutien. «Alors que le Congrès et l'administration s'emploient à répondre à la crise financière, il est judicieux de mettre en place une commission indépendante pour savoir ce qui a échoué et pourquoi», écrit M. Issa dans un communiqué.

Le projet prévoit que la commission indépendante sera composée de 10 membres choisis parmi des «citoyens ayant une expérience dans les domaines de la banque, la régulation des marchés, la fiscalité, la finance et le logement». Les témoins qu'elle fera citer ne pourront pas s'y soustraire, aucun parlementaire ni membre de l'administration ne pourra y siéger et elle devra rendre sa copie au président et au Congrès le 15 décembre 2010.

«Le but de cette commission n'est pas de désigner des coupables, mais plutôt d'identifier les erreurs de façon à ce que les efforts pour faire redémarrer l'économie et éviter une nouvelle crise ne soient pas vains», précise M. Issa.

Le Sénat avait approuvé le texte le 22 avril sous la forme d'un amendement à une loi contre la fraude dans le système financier. Les sénateurs ont également approuvé le même jour la création d'une commission parlementaire ayant une mission semblable. L'idée a été lancée par le républicain John McCain, candidat malheureux à la présidentielle de novembre, et son collègue démocrate Byron Dorgan.

Interrogé sur cette commission, le chef de la majorité démocrate de la chambre basse, Steny Hoyer, a répondu hier qu'elle servirait à «voir comment [la crise] s'est déroulée, pourquoi et quelles sont les démarches que nous devons entreprendre pour éviter que cela ne recommence».

«Je pense qu'il y un consensus sur cette commission même si tout n'a pas été finalisé», a-t-il ajouté.

À voir en vidéo