En bref - AbitibiBowater: décision aujourd'hui

La Cour supérieure du Québec rendra une décision aujourd'hui dans le dossier des régimes de retraite des membres du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) travaillant chez AbitibiBowater.

La décision concerne les améliorations à la convention collective qui devaient être appliquées à partir du 1er mai 2009. Selon Gaétan Ménard, secrétaire-trésorier du SCEP, l'employeur a décidé d'ignorer une clause stipulant que les travailleurs pouvaient prendre leur retraite un an plus tôt, soit à 57 ans plutôt qu'à 58 ans. Or, M. Ménard stipule que la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, sous laquelle s'est placée AbitibiBowater, oblige l'entreprise à respecter les conventions collectives qu'elle a signées avec ses employés. Par ailleurs, la Cour supérieure entendra également aujourd'hui une autre requête, cette fois formulée par l'employeur. Selon Gaétan Ménard, AbitibiBowater demandera au juge de l'autoriser à interrompre ses paiements spéciaux à la caisse de retraite. Celle-ci souffre d'un manque à gagner de 1,4 milliard. Le SCEP s'opposera à cette mesure. Gaétan Ménard explique que cet argent appartient aux travailleurs et qu'il est impératif que l'entreprise comble le déficit de la caisse avant de verser de nouvelles sommes aux banques et à ses créanciers.

À voir en vidéo