La SGF acquiert 3890 km2 de forêt

Photo: Jacques Grenier

La Société générale de financement du Québec (SGF) a annoncé hier qu'elle avait acquis 3890 km2 de territoires forestiers appartenant à Emballages Smurfit-Stone Canada et situés au nord de la ville de La Tuque.

Le holding industriel et financier fait valoir que cette acquisition s'inscrit dans une volonté de «maintenir intact le patrimoine forestier du Québec qui demeurera propriété d'intérêts québécois». On souhaite aussi que ce territoire — presque aussi grand que l'île de Montréal — puisse contribuer à l'approvisionnement de l'usine de pâtes et papier de Smurfit-Stone, à La Tuque, ou pour des projets de transformation.

«La SGF désire ainsi contribuer à la consolidation du secteur forestier de la région», a précisé sa porte-parole, Sophie Alarie. Les terrains acquis font en effet partie de deux territoires boisés situés au nord de la ville de La Tuque. Il s'agit des blocs nord et sud du Haut-Saint-Maurice, ainsi que les lots du Bas-Saint-Maurice. D'une superficie totale de 3890 km2, ces terres sont connues dans la région sous le nom de «territoire des Francs-Alleux».

Certaines conditions

Mme Alarie a toutefois été avare de commentaires sur les détails de la transaction avec Smurfit-Stone, celle-ci étant assujettie à certaines conditions. La vente est notamment conditionnelle à l'autorisation par le contrôleur et par la Cour supérieure de l'Ontario en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, ainsi qu'à l'autorisation du tribunal de la faillite de Wilmington, aux États-Unis, en vertu du chapitre 11 de la loi.

«Nous anticipons la conclusion de la vente au cours des prochaines semaines», a-t-elle simplement indiqué, sans donner d'échéancier précis. Impossible non plus de savoir à combien s'élève le coût de cette acquisition.

Et pour ce qui des détails entourant l'utilisation à long terme de cette importante parcelle du territoire forestier québécois, «je ne peux pas en dire plus pour le moment», a dit Mme Alarie.

Smurfit-Stone Container Corporation, dont Emballages Smurfit-Stone Canada est une filiale, s'est placée sous la protection des tribunaux le 26 janvier dernier pour restructurer sa dette de 3,5 milliards de dollars. Son usine de La Tuque, qui se spécialise dans la fabrication de produits d'emballage en papier et en carton, emploie 500 personnes.

En 2006, la Société générale de financement s'était en outre portée acquéreur du territoire forestier de 600 km2 de La Dunière, en Gaspésie. Elle avait acheté les terrains de la compagnie Bowater. Par le biais de sa filiale Gestion forestière Lacroix, la SGF gère désormais le territoire de façon à «maximiser le rendement forestier à long terme», notamment par les travaux d'aménagement forestier et par la récolte à rendement soutenu, «tout en s'assurant de respecter la faune et l'environnement». Le territoire produit environ 166 m3 de bois annuellement.

Il n'a pas été possible hier de parler à un porte-parole de Gestion forestière Lacroix pour discuter des résultats obtenus jusqu'à présent.

À voir en vidéo