Les investissements canadiens à l'étranger ont grimpé de 24 % en 2008

Ottawa — Les investissements directs canadiens à l'étranger ont progressé de 24 % en 2008, surtout en raison de l'effet de la dépréciation marquée du dollar canadien, a rapporté hier Statistique Canada.

La perte de valeur du dollar canadien par rapport à la plupart des devises étrangères a ajouté 82,8 milliards de dollars à l'avoir total en investissements directs canadiens à l'étranger, a précisé l'organisme fédéral.

Le dollar canadien a perdu 19 % par rapport au dollar américain l'an dernier, après avoir atteint la parité à la fin de 2007. Il s'est aussi déprécié de 15 % par rapport à l'euro et de 34 % par rapport au yen japonais, mais il s'est apprécié d'environ 11 % par rapport à la livre anglaise.

La plus grande partie des hausses s'explique par les variations de la valeur des investissements aux États-Unis, l'avoir en investissements directs s'étant accru pour atteindre 310,7 milliards, a expliqué Statistique Canada.

Néanmoins, les investissements directs canadiens se répartissaient sur tous les continents à la fin de 2008, à raison d'au moins un milliard dans 39 pays différents.

Les investissements directs étrangers au Canada se sont accrus de 3 % en 2008.