En bref - Terre-Neuve tourne le dos à Bombardier

Saint-Jean — Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé hier la rupture des négociations avec Bombardier pour l'achat d'avions amphibies.

Selon le ministre des Transports, Trevor Taylor, Bombardier n'était pas disposé à garantir adéquatement les dépôts et les acomptes que le gouvernement devait verser à l'entreprise. La province réclame que tous ces versements soient pleinement garantis en raison de la crise économique mondiale. Terre-Neuve-et-Labrador devait verser un acompte de 33 millions pour commander un nombre indéterminé d'avions amphibies. Le coût total des appareils devait avoisiner les 100 millions.

À voir en vidéo