En bref - Bojeux sous protection

Le fabricant montréalais Bojeux vient de se placer sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité. Le fabricant n'a pu effectuer certains paiements sur sa marge de crédit, de sorte que sa banque, à qui il doit trois millions, veut récupérer ses billes.

Aucune autre institution financière ne veut prendre le relais. Or, c'est là une condition essentielle pour obtenir l'appui d'institutions publiques comme Investissement Québec. De leur côté, les fonds de capital-risque exigent la présence d'un autre investisseur pour plonger dans l'aventure, a expliqué le président de l'entreprise, Georges Gareau, qui recherche donc activement un investisseur privé qui pourrait injecter environ trois millions dans Bojeux. Bojeux fabrique plus d'une centaine de produits, dont des jouets de bois, de la pâte à modeler, des articles de «loisirs créatifs» et des jeux de construction.

À voir en vidéo