Marchés boursiers - Place à la saison des résultats

New York — Après avoir enchaîné quatre semaines de hausse consécutives, la Bourse de New York va devoir passer le test de la saison des résultats d'entreprises, qui débute la semaine prochaine. «L'élan se poursuit. On est passé début mars d'un environnement où toute publication quelle qu'elle soit avait quelque chose de négatif, à un autre où tout comporte un élément positif», relève Gina Martin, de Wachovia Securities.

Hier, Bourse de New York a fini au plus haut depuis deux mois, à l'issue d'une séance hésitante après la publication des chiffres catastrophiques, mais anticipés, de l'emploi aux États-Unis: le Dow Jones a gagné 0,50 %, et le Nasdaq, 1,20 %. Le Dow Jones a engrangé 39,51 points, à 8017,59 points, terminant au-dessus des 8000 points pour la première fois depuis le 9 février. Le Nasdaq a progressé de 19,24 points, à 1621,87 points, et l'indice élargi Standard & Poor's 500, de 0,97 % (8,12 points), à 842,50 points.

La Bourse de Toronto a terminé la séance pratiquement au même niveau que la veille, les investisseurs s'étant montrés plus timides à la fin d'une quatrième semaine consécutive en territoire positif. L'indice de référence S&P/TSX a reculé de 7,68 points, à 9065,46 points. Il affiche tout de même une modeste hausse depuis le début de l'année. Le dollar canadien a progressé de 0,68 ¢US, à 81,27 ¢US.

Sur la semaine écoulée, le Dow Jones, l'indice phare de Wall Street, a encore engrangé 3,1 %, à 8017,59 points, terminant au-dessus des 8000 points pour la première fois depuis le 9 février. Le Nasdaq, à dominante technologique, a gagné 5 %, à 1621,87 points, et l'indice élargi Standard & Poor's 500, 3,3 %, à 842,50 points.

C'est la quatrième semaine consécutive de hausse pour les trois indices, ce qui ne s'était plus vu depuis l'automne 2007. Le Dow Jones a ainsi accumulé 20 % sur un mois.

La semaine prochaine n'offrira pas beaucoup d'indicateurs, mis à part les prix à l'importation pour mars et la balance commerciale jeudi. La semaine à venir marquera tout de même le début de la saison des résultats du premier trimestre, traditionnellement ouverte par le producteur d'aluminium Alcoa, qui les publiera mardi après la clôture de la Bourse. «Je ne serais pas surprise que des publications délicates soient finalement l'élément qui tue ce rebond», avoue Gina Martin.

La semaine sera écourtée pour le marché, fermé vendredi, deux jours avant Pâques.

Le marché obligataire a quant à lui reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans, qui évolue en sens inverse des prix, est monté à 2,907 %, contre 2,761 % vendredi dernier et celui à 30 ans est descendu à 3,721 %, contre 3,618 % une semaine plus tôt.

À voir en vidéo