Teachers a fait moins pire que la Caisse

La performance du régime ontarien Teachers s'est chiffrée à -18 % au cours de l'année 2008, ce qui a fait passer son fonds de 108,5 milliards à 87,4 milliards.

Les résultats de Teachers étaient très attendus depuis que l'autre grand gestionnaire de régimes de retraite, la Caisse de dépôt et placement, a dévoilé en février une performance désastreuse de -25 %. En moyenne, les caisses de retraite canadiennes se sont contentées l'an dernier d'un rendement négatif de 18 %.

«Notre équipe s'est battue contre la crise du crédit et la déconfiture subséquente des Bourses, des obligations et de l'immobilier, mais les forces du marché ont fini par l'emporter», a dit dans un communiqué le président de Teachers, Jim Leech. «Le fait d'avoir des résultats qui sont conformes à la moyenne des autres grands fonds de retraite est une mince consolation.»

Afin de juger sa contre-performance globale de -18 %, Teachers s'est servi d'un indice de référence, qui se situe cette fois à -9,6 %.

Ce qui distingue la Caisse et Teachers, respectivement premier et deuxième plus gros investisseurs institutionnels au Canada, c'est que Teachers n'a qu'un seul déposant, comparativement à 25 du côté de la Caisse. Aussi, Teachers a évité deux problèmes qui ont affecté la Caisse: le papier commercial non bancaire, et un programme de couverture contre les variations de change qui a mal tourné pour la Caisse.

Il n'en demeure pas moins que Teachers, comme la Caisse, a été frappé de plein fouet par son exposition aux marchés boursiers. Dans ce créneau, son actif a fondu de 23,2 %, comparativement à un indice de référence de -26,4 %.

Une surprise

La surprise est toutefois survenue au chapitre de ses investissements dans les titres à revenu fixe, qui lui ont occasionné une perte de 43,6 % alors que l'indice de référence suggère qu'il aurait pu, s'il avait joué ses cartes autrement, bénéficier d'un rendement positif de 12 %.

Dans l'immobilier, où la Caisse a subi un recul de 21,9 %, Teachers a limité les dégâts à -4,3 %.

Sur quatre ans, le rendement de Teachers est de 3,3 %. À la Caisse, celui sur cinq ans est de 3,1 %.

Prié de commenter les rendements des deux établissements, l'ex-président de Teachers, Claude Lamoureux, a dit que la direction bénéficiait d'un appui fort de la part du conseil d'administration, lequel est, selon lui, supérieur à celui de la Caisse.

«Si vous regardez le processus qu'on a vu récemment, ce n'est pas quelque chose dont quelqu'un peut être très fier», a dit M. Lamoureux sur les ondes de LCN Argent. «Chez Teachers, le gouvernement et les enseignants nous ont généralement donné des administrateurs qui nous ont soutenus [et dont le rôle a contribué] à la performance.»

Les résultats de 2008 ont créé un déficit de 2,5 milliards dans la caisse, qu'il faudra combler un jour. À moins d'une reprise significative sur les marchés, ce manque à gagner est appelé à s'accroître, a précisé Teachers.

À voir en vidéo