En bref - ASA cloue au sol 60 de ses appareils Bombardier

Le transporteur régional Atlantic Southeast Airlines (ASA) a affirmé, hier, qu'il avait dû clouer au sol cette semaine 60 de ses appareils de Bombardier pour une inspection préventive des moteurs.

Les appareils doivent recommencer à voler ce matin. La porte-parole de la compagnie, Allison Baker, a expliqué que les avions avaient été maintenus au sol, mardi, après qu'une vérification interne eut révélé des inquiétudes à savoir si les moteurs des appareils avaient été inspectés convenablement, en vertu des recommandations du fabricant. Les moteurs des appareils ont été fabriqués par General Electrics et les avions sont construits par la compagnie montréalaise Bombardier. «Il n'y a aucun signe qu'il y ait quelque problème que ce soit avec nos avions», a souligné Mme Baker. «Nous procédons à des réinspections préventives des moteurs afin de s'assurer de leur régularité», a-t-elle ajouté. Certains des appareils Bombardier CRJ200, qui peuvent contenir 50 sièges, ont repris du service hier. Mais Mme Baker a indiqué que les conclusions de l'inspection ne seraient pas disponibles avant aujourd'hui. Un porte-parole de Bombardier, John Arnone, a pour sa part précisé qu'aucun incident n'avait provoqué les contrôles auxquels procède présentement le transporteur aérien.

À voir en vidéo