En bref - Wall Street recule

La Bourse de New York a fini en baisse hier, victime de prises de bénéfices après deux séances de hausse, alors que retombait l'optimisme suscité par les interventions de la banque centrale américaine: le Dow Jones a perdu 85,78 points, à 7400,80 points, tandis que l'indice élargi Standard& Poor's 500 a quant à lui lâché 10,31 points, à 784,04 points.

La Bourse de Toronto a toutefois poursuivi sa séquence haussière, l'indice de référence S&P/TSX a avancé de 61,39 points pour terminer à 8690,49, portant à plus de 1100 points, soit 15 %, son avancée entamée la semaine dernière avec la publication de bonnes nouvelles à propos du secteur bancaire américain. Le dollar canadien a commencé la journée avec de fortes hausses pour finalement clôturer sur un gain de 0,56 ¢US, à 80,8 ¢US. Le marché obligataire, monté en flèche mercredi après l'annonce de la Fed, s'est replié. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 2,597 % contre 2,533 % mercredi soir et celui à 30 ans à 3,612 %, contre 3,572 % la veille. L'affaiblissement du dollar américain et des signes de ralentissement de production de la part de membres de l'OPEP ont par ailleurs temporairement propulsé le cours du pétrole à un nouveau sommet pour 2009 hier. Le cours du baril de pétrole brut léger à New York, pour livraison en avril, a grimpé de 3,47 $US, soit 7 %, et clôturé à 51,61 $US. Plus tôt en journée, il avait atteint un sommet de 52,25 $US, ce qui n'avait pas été vu depuis le 1er décembre.

À voir en vidéo